Pourquoi mon enfant agit-il ainsi?

Date de parution : 10-10-2016 dans : Famille

Fonction du comportement


Pourquoi mon enfant agit-il ainsi? Qui ne s’est jamais posé cette question? Laquelle peut avoir l’air si simpliste à prime abord, mais si significative quand on prend réellement le temps de s’arrêter et d’y réfléchir. Et je renchérirais en disant que cette question est fondamentale pour mieux comprendre tout comportement perturbateur ou inapproprié, et ainsi mieux être apte à travailler à le modifier, voire le faire disparaître. Rappelez-vous qu’il n’existe cependant pas de formule magique! Chaque enfant est unique et les comportements de l’un n’ont pas nécessairement la même signification que celui du voisin!

Pourquoi Francis fait-il une crise le dimanche soir lors de son retour de chez son autre parent? Comment se fait-il que Maélie fasse encore pipi au lit à 5 ans? Pourquoi est-ce que Bianca cache de la nourriture dans ses tiroirs? Et quoi penser de Ludovic qui bouscule ses amis au service de garde?

Les hypothèses sont nombreuses! Un indice? La première étape est habituellement celle d’identifier la signification du comportement. C’est-à-dire ce que je qualifie de « fonctions ». Car tout comportement a une fonction, et c'est pourquoi l’enfant (tout comme les adultes d’ailleurs) le reproduit... Il y perçoit une utilité, il retire un gain quelconque. En d’autres termes c’est le sens qui est attribué au geste, à l’action, à l’attitude.

Parfois facilement identifiable, parfois qui requière davantage de réflexions et d’analyses pour parvenir à faire une lecture à travers les yeux de l’enfant. Car il va de soi que la fonction n’est pas nécessairement consciente. Il est fort probable même que l’enfant ne soit pas en mesure de l’identifier clairement, et ce non pas par esprit de provocation. Et de grâce, l’éventail des fonctions ne se résument pas à celle « d’attirer de l’attention », comme on l’entend si souvent! Il existe une réelle variété de fonction. Et qui, question de complexifier l’équation, n’ont pas nécessairement de lien avec l’efficacité : en ce sens qu’un comportement peut être reproduit même si l’effet escompté ne se produit pas, en autant plus que l’enfant PENSE dans son for intérieur que telle action POURRAIT conduire à tel résultat. Et il va de soi que si l’effet recherché se produit, ne serait-ce qu’une seule fois, les probabilités que l’enfant reproduise le comportement sont élevées. Il est donc important d’avoir une grande ouverture d’esprit et de multiplier nos hypothèses lorsque l’on part « à la recherche de la fonction du comportement. »

À cet effet, « Parent Columbo, », un outil simple et amusant développé par Nathalie Miron peut être une stratégie intéressante pour vous accompagner dans cette démarche réflexive.

Mais vient aussi parfois le moment où on est dépassé, ou encore qu’on ait l’impression d’avoir tout essayé, alors l’aide extérieure d’une tierce personne et son regard objectif peut s’avérer bénéfique. Le dicton le dit si bien ; « le nez collé sur l’arbre, on ne voit pas la forêt ». Alors n’hésitez surtout pas à solliciter de l’aide professionnelle, il n’y a aucune honte à tendre vers le mieux pour son enfant!


Jacinthe Théorêt
Psychoéducatrice
www.jacinthetheoretpsychoeducatrice.com

Partager cet article: